CLAUDE CHABROL, L’ARTISAN


| |

Ce qui anime ce portrait, c’est l’envers du décor ; ne pas chercher à faire une rétrospective de la si longue carrière de ce cinéaste mais évoquer sa personnalité. Une personnalité, si dense, qu’elle en est palpable dans sa façon de filmer les lieux, les êtres, les situations, une personnalité qui donne aux films de Chabrol une saveur bien particulière et reconnaissable.

Cette personnalité est comme un fil conducteur dans la carrière de Chabrol ; ses films changent et évoluent avec elle. Ce documentaire s’attache donc à cerner ce personnage en se concentrant sur son premier film (Le Beau Serge) et son dernier film (La fleur du mal) sorti en 2003.

Le premier film, parce qu’il est à la fois le fondateur de l’oeuvre et la preuve de ses apprentissages. Le dernier, parce qu’il nous signifie qu’il est encore vivant, en évolution constante et en cohérence avec son passé, même s’il préfère regarder devant lui.

S’attarder sur Chabrol, c’est parcourir un genre cinématographique, découvrir une manière de travailler, c’est poser un regard sur un cinéma et un cinéaste particuliers.

 

/ générique

 

Un documentaire de Patrick Le Gall 

Produit par Michel Rotman et Marie Hélène Ranc

Montage Gérald Cailleaud

Image Didier ColinRené LartigaudClaude Pavelek
Son Witod Kubeck, Jacques Barbier, Isabelle Rougeot 

Musique Mathieu Chabrol 


Avec la participation de France 3 et MK2

©KUIV Productions - 2002