ÉTÉ 44


| |

Entre le printemps et l’automne 1944,  la France après quatre années d’occupation, est libérée. En quelques mois, le régime de Vichy s’effondre, les alliés débarquent en Normandie, puis en Provence, l’occupant est chassé du territoire national.

Paris, symbole des symboles s’insurge, la République est restaurée, le général De Gaullemalgré l’hostilité de Roosevelt s’impose à la tête de l’état, l’épuration sauvage fait des milliers de victimes, les collabos fuient en désordre dans les fourgons de la Wehrmacht, la France prend sa place dans le camp des vainqueurs.

Été 44 se propose de faire le récit de ces mois décisifs où des millions de français ont basculé d’un régime dictatorial sous et à la botte de l’occupant dans la liberté retrouvée.

Ce film s’attache à suivre les principaux protagonistes de cette empoignade gigantesque : De GaullePétainRooseveltla Résistanceles alliésles collaborateurs.

Il mêle donc les événements militaires et les batailles politiques, le comportement des français, les grands enjeux diplomatiques, la guerre civile franco-française sans jamais perdre de vue le contexte global de la guerre mondiale.

Été 44 a passionné plus de 7,2 millions de téléspectateurs lors de sa diffusion sur France 3.

- Prix « Le Monde » au SunnySide of the Doc
- Laurier d’Honneur du Club Audiovisuel de Paris

ete_442

/ presse

:: Ce documentaire est un des moments dont peut se glorifier une chaîne de service public. Ce film magnifique, porté par un commentaire dit avec    intelligence et émotion par Philippe Torreton est un sommet du genre et parvient constamment à dépasser le lyrisme pour décrypter la force des images. Magistral ! Télérama

:: Un documentaire indispensable qui (re)pose de précieux jalons et donne le goût au spectateur de revenir aux sources et de scruter plus en détails ces semaines de l’histoire où tout a basculé. L’Humanité

:: Fruit d’un an et demi de recherches, ce film relate avec force et sans fioriture une période qui l’a déjà beaucoup été, mais jamais avec un tel souci d’authenticité. Le Figaro

:: D’abord une extraordinaire fraîcheur des images, mais il y a d’avantage dans cet Été 44. Cela tient peut-être au commentaire, dit avec une sorte de violence contenue par l’acteur Philippe Torreton. C’est un ton à part, qui ne ressemble à rien de ce qu’on a vu et entendu jusqu’ici. Et un flot d’images inédites… On n’oubliera pas cet Été 44 et son extraordinaire mélange de tristesse et d’allégresse. Le Monde

/ générique

Ecrit et réalisé par Patrick Rotman 

Produit par Michel Rotman

Montage David Korn Brzoza et Arnaud Beigel

Avec la participation de France 3 et de TV5 Monde

© KUIV Productions - 2004