LE GRAND GEORGES


|

Georges Guingouin fut le premier maquisard de France. Premier, parce que le plus précoce, il prit le maquis dès l’été 40. Premier parce qu’a la Libération, il dirigeait  dans le Limousin, le plus grand maquis de France (20 000 hommes). De Gaulle a dit de celui qu’on  appelait « le préfet du maquis » ou le « Tito du Limousin » qu’il était « l’une des plus belles figures de la Résistance ». Or, ce compagnon de la Libération va être l’objet dans les années cinquante d’un double procès. De la part de ses anciens camarades communistes, qui le traînent dans la boue avec les pires méthodes staliniennes. Devant la justice où d’anciens collaborateurs l’accusent de crimes commis sous l’occupation. Le film raconte cet épisode : le héros seul, sali, bafoué par la conjonction de deux haines concordantes, la communiste et la bourgeoise revancharde.

_AAA0183

/ Générique

Écrit par Patrick Rotman

Réalisé par François Marthouret

Avec Xavier Gallais, Marie Denarnaud, Philippine Pierre-Brossolette

avec la participation de France 2