LECLERC LE LIBÉRATEUR


| | |

Relevant l’écrasant défi de juin 1940, de Gaulle ne pouvait aboutir sans le concours d’hommes d’exception : au premier rang d’entres-eux surgit Philippe de Hauteclocque, qui choisit en juillet 1940 de s’appeler LECLERC.

Une telle vie défie la vraisemblance.
En 1940, officier imbu de la plus stricte tradition militaire, il choisit, pour sauver l’honneur de son pays, de rompre avec l’armée qu’il révère. Il libère le Cameroun à bord d’une pirogue, prend la citadelle de Koufra avec des forces dix fois inférieures à celles des défenseurs.

Il jure alors de libérer Strasbourg, se jette à travers le Sahara pour faire la jonction avec la fameuse VIII armée anglaise de Montgomery, l’aide à vaincre Rommel en Tunisie, passe en Angleterre, se jette sur la Normandie, libère Paris puis Strasbourg.

Et comme emporté par un irrésistible élan, grimpe à Berchtesgaden au nid d’aigle d’Adolph Hitler avant de tenter en Extrême-Orient de prévenir la guerre coloniale et de tomber foudroyé à 45 ans dans le ciel d’Afrique.

Un tel homme a bien vécu et en notre temps.

Jean Lacouture, Jean-Christophe Rosé et George Buis ont tenté de le faire revivre par le témoignage de ses compagnons et de ses intimes.

/ générique

Un documentaire de Jean-Christophe Rosé,
Jean Lacouture et Georges Buis

Produit par Michel Rotman et Marie Hélène Ranc

Montage Henri-Claude de la Casinière 

Musique originale Alan Shearer

Image Jean-Pierre Daudet 


avec la participation de France 3

© Kuiv Productions 1994