L’HOMME DU DESTIN


| | |

Du refus de la défaite, le 17 juin 1940, au défilé de la victoire, dans un Paris en liesse le 26 août 1944, voici les quatre années qui virent un homme seul, obscur gradé à l’esprit rebelle, s’imposer en libérateur rassembleur de la nation.

Parti de rien, naufragé à Londres, De Gaulle bataille jour après jour pour que la France participe au combat et se retrouve à la table des vainqueurs.

Pendant ces quatre années, à Londres, puis à Alger, il mène un incessant combat vis-à-vis des alliés anglo-saxons : il lui faut guerroyer sans cesse pour être reconnu par Churchill et Roosevelt comme le chef de la France Libre. Jusqu’à la veille de la Libération, le Président américain en particulier ne cesse de traiter De Gaulle avec le plus profond mépris. Il le considère comme un apprenti dictateur et ne lui reconnaît aucune légitimité. Il finira pourtant par l’accueillir le 6 juillet 44 à Washington. Dans ce match de géants, de Gaulle a gagné. Six semaines plus tard, le 26 août, dans Paris libéré depuis la veille, c’est le sacre du rebelle. L’homme seul est devenu l’incarnation de tout un peuple.

De gaulle colorisé sans titre

/Générique

Réaliser par Patrick Rotman

Ecrit par Patrick Rotman avec la collaboration de Charlotte Rotman

Avec la participation de France 3