UN FRANÇAIS NOMME GABIN


| | |

Jean Alexis Gabin Moncorgé avait deux rêves d’enfant : devenir fermier et conduire des locomotives. Mais Gabin sera acteur, et par la grâce du cinéma, ouvrier, routier, patron, flic et truand, président et déserteur, conducteur de locomotives. Et Gabin sera paysan. Sa vie va se confondre avec l’histoire de France et du cinéma. Les Français se reconnaîtront en Gabin. L’acteur le plus emblématique de son siècle.

Portrait de Jean Gabin (La Grande Illusion) 1937, Sam Lévin © S.LévinRMN-Grand Palais

/ Générique

Un film de François Aymé et Yves Jeuland

Réalisé par Yves Jeuland

En coproduction avec l’INA

Avec la participation de France 3, TV5 Monde, RTS et Radio Canada