NASSER, DU REVE AU DESASTRE

Aucun leader de l’époque moderne n’a occupé une place comme celle de Nasser, dans l’imaginaire des peuples arabo-musulmans. Il a incarné les aspirations de ces sociétés qui sortaient de l’ère coloniale, dans les années 1950. Le visage et la voix de Nasser symbolisaient alors l’espoir de la fin des humiliations. Ce film veut raconter l’envers de la légende Nassérienne. Car c’est aussi l’échec du panarabisme de Nasser qui a fait le lit du panislamisme.

/ Générique

Réalisé par Ben Salama

Écrit par Ben Salama

Avec la participation de France 5

LA TRAGEDIE DES BRIGADES INTERNATIONALES

La Tragédie des Brigades Internationales se fixe comme ambition de raconter de 1936 à 1939, la vraie histoire de ces combattants venus mêler leur destin à celui du peuple espagnol, dans l’éclatante lumière de l’héroïsme fraternel et la pénombre des crimes et des liquidations.

BI-CAPTURE-008

/ Générique

Réalisé par Patrick Rotman

Écrit par Patrick Rotman

Avec la participation de France 3 et Arte

LES DERACINES : L’EUROPE EN 45

Du printemps 45, l’histoire n’a retenu que la liesse du 8 mai, pourtant la fin de la Seconde Guerre mondiale ne se résume pas à l’immense euphorie de la victoire. Pour des millions d’anonymes, la paix a été synonyme d’espoirs déçus, de misère et d’exil.

Aux conférences de Yalta puis de Potsdam, les alliés vont se partager le continent d’Est en ouest, et provoquer le plus grand déplacement de population de toute l’histoire. Plus de 15 millions d’hommes, de femmes et d’enfants seront chassés de leurs terres natales, coupé de leurs racines, à jamais.

Aujourd’hui, des Pays Baltes à l’Ukraine, les frontières de l’Europe Orientale longtemps figées par la guerre froide se retrouvent à nouveau prises en tenailles entre la géographie et l’histoire.

/ Générique

Réalisé par Philippe Picard et Jérôme Lambert

Écrit par Philippe Picard et Jérôme Lambert

Avec la participation de France 5

LA FRANCE EN GUERRE

Pourquoi, et comment, notre pays est-il intervenu militairement au Mali en janvier 2013 ? « La France en guerre » revient sur l’opération Serval en retraçant la genèse et le déroulement de cette opération militaire hors norme. Car il ne s’agissait pas d’une intervention militaire de plus en Afrique, mais bien de la première guerre menée par la France contre l’extension du djihadisme terroriste en Afrique. Une guerre toujours en cours, racontée pour la toute première fois par l’intégralité de ses acteurs, du chef de l’État aux soldats sur le terrain.

Operation SERVAL au Mali

/ Générique

Réalisé par Martin Blanchard

Écrit par Martin Blanchard et Jean-Christophe Notin

Avec la participation de France 2

MAGHREB 39 – 45, UN DESTIN QUI BASCULE

Si les premiers mouvements indépendantistes sont apparus dès les années 30 en Algérie, en Tunisie et au Maroc, c’est la Seconde Guerre mondiale qui, en faisant de l’Afrique du Nord un enjeu essentiel, en termes territoriaux et humains, a intensifié l’aspiration à l’indépendance, aiguillonnée par les désordres, lenteurs et contradictions de la politique coloniale française. Le film explore cette période complexe en sollicitant spécialement le regard d’historiens venus de ces trois pays.

Mohamed Kenbib, historien

/ Générique

Réalisé par Bernard George

Écrit par Bernard George et Jean Noël Jeanneney

Avec la participation de France 5

 

LE COMBATTANT DE LA PAIX, BENJAMIN FERENCZ

Brillant juriste de 27 ans à peine, Benjamin Ferencz fut le plus jeune procureur en charge de juger les criminels nazis à Nuremberg en 1946. Infatigable combattant de la paix, il a sans cesse œuvré pour un monde plus humain, gouverné par les règles de droit. Poursuivant après-guerre l’œuvre entamée à Nuremberg, Benjamin Ferencz a consacré sa vie à la justice internationale. C’est à ce titre qu’il fut l’inspirateur et l’architecte de la Cour pénale internationale créée en 2002.
Ben Ferencz

/ Générique

Réalisé par Micheal Prazan

Écrit par Michael Prazan

Avec la participation de France 3

 

LE PRESIDENT ET LE DICTATEUR

Le Président et le Dictateur : cela pourrait être une fable, faite de compromissions, d’égos, de ruses et de trahisons. Du premier au dernier jour de son quinquennat, au dessus de Nicolas Sarkozy a plané l’ombre de Mouammar Kadhafi, depuis l’intrigante proximité des débuts jusqu’à la lutte à mort finale, lourde de conséquences.

Nourri des témoignages des acteurs de cette histoire et d’images inédites, ce documentaire saisissant, souvent drôle, nous plonge au cœur d’une relation hors norme sous la 5ème République, de têtes à têtes surréalistes à Tripoli en visite extravagante à Paris, de négociations lucratives aux coulisses de la guerre. Il permet de comprendre, enfin, ce qui s’est vraiment joué entre le Président et le Dictateur.

LIBYA-FRANCE-DIPLOMACY

/ Générique

Réalisé par Antoine Vitkine

Ecrit par Antoine Vitkine

Avec la participation de France 3

1954, LA FIN D’UN MONDE

En 1954, la France  vit  des jours heureux, les années noires de la deuxième guerre mondiale sont derrière elle,  l’économie est en plein  essor et les salaires augmentent.

Loin de la France, aux confins de l’Empire colonial, une guerre se déroule dans la plus grande indifférence : la guerre d’Indochine qui brise le rêve colonial français, dans un monde en pleine ébullition. De la paix signée en Indochine, en juillet, au soulèvement armé en Algérie, en novembre, ce sont les 100 jours qui font craquer l’Empire français et annoncent, en cette

La victoire vietnamienne comme les prémisses de la guerre d’Algérie, en cette année 1954,  brandissent l’espérance  dans des sociétés que l’on commençait à appeler le « Tiers-monde ». Contre l’exploitation des faibles par les forts, le désir des idéaux de justice et de liberté, la promesse d’un monde meilleur se dessine.

Intertitre-1954

/ Générique

Réalisé par Ben Salama

Écrit par Benjamin Stora et Ben Salama

Avec la participation de France 5

L’HOMME DU DESTIN

Du refus de la défaite, le 17 juin 1940, au défilé de la victoire, dans un Paris en liesse le 26 août 1944, voici les quatre années qui virent un homme seul, obscur gradé à l’esprit rebelle, s’imposer en libérateur rassembleur de la nation.

Parti de rien, naufragé à Londres, De Gaulle bataille jour après jour pour que la France participe au combat et se retrouve à la table des vainqueurs.

Pendant ces quatre années, à Londres, puis à Alger, il mène un incessant combat vis-à-vis des alliés anglo-saxons : il lui faut guerroyer sans cesse pour être reconnu par Churchill et Roosevelt comme le chef de la France Libre. Jusqu’à la veille de la Libération, le Président américain en particulier ne cesse de traiter De Gaulle avec le plus profond mépris. Il le considère comme un apprenti dictateur et ne lui reconnaît aucune légitimité. Il finira pourtant par l’accueillir le 6 juillet 44 à Washington. Dans ce match de géants, de Gaulle a gagné. Six semaines plus tard, le 26 août, dans Paris libéré depuis la veille, c’est le sacre du rebelle. L’homme seul est devenu l’incarnation de tout un peuple.

De gaulle colorisé sans titre

/Générique

Réaliser par Patrick Rotman

Ecrit par Patrick Rotman avec la collaboration de Charlotte Rotman

Avec la participation de France 3

LIBERTE, EGALITE, FISCALITE

Aucun d’entre nous n’échappe à sa déclaration de revenus. Prélèvements lourds et complexes, manque de transparence, notre système fiscal empêche le contrôle démocratique de l’impôt par les Parlementaires. Comment accepter un système qui ne s’est jamais réformé et qui est pourtant essentiel à notre démocratie ?

Liberté Egalité Fiscalité, cartes à jouer 1

/générique

Réalisé par Frédéric Brunnquell

Écrit par Frédéric Brunnquell

Avec la participation de France 2

Copyright © KUIV Productions