LIBERTE, EGALITE, FISCALITE

Aucun d’entre nous n’échappe à sa déclaration de revenus. Prélèvements lourds et complexes, manque de transparence, notre système fiscal empêche le contrôle démocratique de l’impôt par les Parlementaires. Comment accepter un système qui ne s’est jamais réformé et qui est pourtant essentiel à notre démocratie ?

Liberté Egalité Fiscalité, cartes à jouer 1

/générique

Réalisé par Frédéric Brunnquell

Écrit par Frédéric Brunnquell

Avec la participation de France 2

DESTINS DE FAMILLE

Pendant deux ans, Nils Tavernier a partagé le quotidien de familles confrontées à la maladie d’un enfant.. Il les suit sur ce chemin long et tortueux que constitue l’accompagnement des maladies rares.

Dans leur manière de vivre et de raconter la maladie, de la combattre, de trouver des solutions adaptées, ces familles répondent chacune à leur manière, à nos questions: Comment vivre l’attente interminable d’un diagnostic ? Comment accepter l’annonce de la maladie, comment reconstruire la famille ? Comment et avec qui partager cette épreuve ? Comment trouver les bons interlocuteurs ? Comment tourner les sens du côté de la vie, plutôt que du côté de la mort ?

 

 

destinsdefamille2.jpg

 

 

 

 

 

/ générique 

Réalisé par Nils Tavernier

Ecrit par Nils Tavernier et Jesus Castro-Ortega

Produit par Michel Rotman

Une coproduction Kuiv – AFM Productions

Avec la participation de France Télévisions

 

/ presse 

-Article dans France 5 Le MAG

http://www.france5.fr/et-vous/France-5-et-vous/Les-programmes/LE-MAG-N-48-2011/articles/p-14467-Destins-de-famille-face-a-la-maladie-d-un-enfant.htm

-Article sur le site www.faire-face.fr 

http://www.faire-face.fr/archive/2011/11/27/six-familles-face-au-handicap-de-leur-enfant-mardi-29-novemb.html

-Présentation du film sur Initial isefac

http://www.initial-isefac.com/destins-de-familles.php

-Présentation du film sur le site du Fonds HS

http://www.fondshs.fr/index.php?NumArticle=A-pas-manquer-Destins-Familles-Nils–460

-Site de Nils Tavernier

http://www.nilstavernier.com/destins-de-famille,328,fr.html

 

 

OPERATION SERVAL, QUAND L’ARMEE FILME LA GUERRE.

On a dit de l’opération Serval au Mali qu’il s’agissait d’une guerre sans images. Pourtant dès le premier jour de l’intervention, le 11 janvier 2013, l’armée française a tout filmé ou presque. Ces images jusqu’à présent inédites, tournées par des cameramen militaires, lèvent le voile sur une opération éclair. Une guerre à huis clos, menée d’abord par l’aviation et les très discrètes Forces Spéciales. Ce reportage les montre en action, et ce dès les premières heures du conflit. Après la reconquête des villes, les Français et leurs alliés ont dû aller débusquer des djihadistes très déterminés, sur leur terrain. Là encore, les caméras de l’armée étaient là, filmant les accrochages violents avec un ennemi embusqué et découvrant avec les soldats l’invraisemblable amoncellement de matériel militaire que les djihadistes avaient dissimulé dans le désert malien. Une plongée exceptionnelle au cœur d’une opération militaire hors norme.

Operation SERVAL au Mali

© ECPAD – Adjudant Arnaud

/ Générique

Écrit par Martin Blanchard et Jean-Christophe Notin

Réalisé par Martin Blanchard

Produit par Michel Rotman et Marie-Hélène Ranc

Co-produit avec l’ECPAD

Avec la participation de France 2

©kuiv production 2013 – ECPAD 2013

 

 

TROPIQUES SUR SEINE

Des chars multicolores, des percussions, des groupes à pied, des danseuses et des musiciens costumés… pas de doute, nous sommes au cœur d’un carnaval tropical. Pourtant nous ne sommes ni à Rio, ni à Fort de France, ni à Cayenne … Nous sommes à Paris !!!

Au milieu des immeubles haussmanniens, ce sont plus de 2000 participants issus de 40 associations de métropole et d’outre-mer qui défilent devant 50 000 spectateurs. Le carnaval tropical de Paris a lieu chaque année le premier samedi du mois de juillet depuis 2001 et tente de se faire un nom face à des manifestations plus anciennes à la réputation depuis longtemps établie.

Pour les groupes de métropole, c’est le moment le plus important de l’année. L’occasion de renouer avec leurs racines, d’affirmer avec fierté leurs origines et de faire découvrir au public parisien l’esprit du Carnaval. Un événement pour lequel ils se préparent avec passion pendant plus de six mois. Car s’il s’agit d’abord de partager avec le plus grand monde un moment de fête, l’événement est pour ces groupes, issus le plus souvent de banlieue, un véritable défi. Il s’agit pour eux de démontrer qu’ils ont toute leur place aux côtés des meilleures délégations professionnelles, et que loin des Antilles ou des Caraïbes, on est capable d’organiser un carnaval digne de ce nom.

 

TSS-2

 / générique

Ecrit et réalisé par François Bordes

Produit par Marie Hélène Ranc

Montage Saskia Berthod

Son Jocelyn Staderoli

Image Laurent Fléchaire, Wissam Charaff,
François Bordes

Une coproduction Kuiv et RFO, avec le soutien du CNC

© Kuiv Productions 2009

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES AMITIES ENTRE ENFANTS

Les liens d’amitié sont très importants pour les enfants. Ils leur apportent une plus grande sécurité à l’école et un sentiment d’estime de soi qui construit leur confiance dans les relations sociales.

Au cours de leur jeune âge, les enfants apprennent à marcher, à parler, mais aussi à jouer et à entrer en relation avec les autres. C’est ce que l’on appelle le développement social. Certains enfants sont très à l’aise et se font tout de suite apprécier, d’autres ont plus de mal à se faire une place au sein d’un groupe et à se faire des amis. Le développement social inclut le jeu, les interactions et les amitiés entre enfants, mais aussi les relations entre frères et sœurs et la capacité à établir et entretenir des relations avec l’adulte.

 

 

 

 

 

 

 

/ générique

Réalisé par Valeria Lumbroso et Philippe Allante

Ecrit par Valeria Lumbroso

Produit par Marie Hélène Ranc

Montage Anne Bettenfeld 

Avec la participation de France 5 et du CNC

© Kuiv Productions  2008

 

amitiesenfants-2

PROTEGES D’EUX MEMES

« Protégés d’eux-mêmes » suit trois juges des tutelles dans l’exercice de leur fonction. Trois juges qui décident si des adultes doivent être mis sous tutelle ou sous curatelle. Cette mesure de protection judiciaire concerne les majeurs vulnérables qui ne sont pas capables de gérer seuls leurs biens, qui n’ont pas – ou plus – la valeur des choses, qui ne savent pas qui est digne de confiance.
A Angers, Grenoble et Bobigny, nous assistons au travail d’instruction de ces juges des tutelles confrontés à de multiples vécus et histoires familiales. Des juges qui – à la croisée du juridique, du médical et du social – veulent préserver l’intérêt d’adultes qui doivent être protégés d’eux-mêmes

 

Lesproteger-2

 / générique

Ecrit et réalisé par Lucie Cariès

Produit par Marie Hélène Ranc

Montage Thierry Oden

Image Olivier Raffet et Lucie Cariès

Son Franck Hirsch 

Avec la participation de France 5 de Planète et du CNC

© Kuiv Productions – 2009

 

 

 

BYE BYE MY LOVE, FEMMES DE SOLDATS

Michelle, Beth, Jennifer, Connie, Heather et Kicha sont des épouses de GI’s, les « screaming eagles » de la 101ème division aéroportée américaine. Sur la base de Fort Campbell, dans le Kentucky, elles assistent impuissantes au départ de leurs maris.

Aujourd’hui c’est l’Irak, pour quinze mois. Demain, ce sera l’Afghanistan, vraisemblablement. Elles sont jeunes mais elles en sont déjà pour certaines à leur troisième ou quatrième déploiement depuis 2001, et les mêmes questions reviennent, inexorablement, les mêmes appréhensions : les enfants que l’on voit grandir toute seule, l’absence, l’attente, la peur du danger, des blessures, des dépressions post-traumatiques. Et le questionnement ultime : s’il ne revenait pas ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 / presse

:: Femme de soldat, c’est pas une vie. Surtout quand votre chéri doit partir pendant quinze mois sur le front
en Irak. Au coeur de l’Amérique profonde,Alain Hertoghe
a filmé l’angoisse et la fatigue des épouses de GI’s,
avant et pendant la mission de leur mari » Télérama

:: Des témoignages éprouvants qui esquissent
avec pudeur l’autre visage de la guerre  Télérama

 

   / générique

Réalisé par Alain Hertoghe

Ecrit par Alain Hertoghe et Denis Boyles

Produit par Marie Hélène Ranc

Montage Janice Jones 

Musique originale Richard Bois

 
Avec la participation de France 5, RTBF, Radio Canada, 
 et le soutien du CNC, et de la Procirep-Angoa,
 et du programme Media

© Kuiv Productions/Triangle 7  2009

PREMIERS LIENS

De la naissance à deux ans, le nourrisson forge des liens avec son entourage, à partir desquels il se construit et  devient progressivement capable d’aimer, de s’attacher, d’agir et de devenir autonome. Cette série documentaire observe et tente de comprendre les « accordages affectifs » qui se mettent en place avec le père, la mère, la fratrie éventuelle, les camarades de crèche, ou encore la puéricultrice et montrer aussi comment chaque lien, malgré sa spécificité, nous amène aussi vers une problématique commune : bien s’attacher pour mieux se détacher.

C0302

 

 / générique 

Ecrit par Valeria Lumbroso

Réalisé par Valeria Lumbroso et Eric Guffroy

Produit par Michel Rotman et Marie Hélène Ranc

Montage Anne Bettenfeld et Eric Guffroy

Avec la participation de France 5

© Kuiv Productions – 2008

MERES EN FIN DE PEINE

Ce film accompagne deux femmes dans leurs tentatives de réinsertion après un séjour en prison. Sur un plan professionnel mais aussi personnel et familial, elles ont tout à reconstruire.

Leur chemin est semé d’embûches, avec la difficulté supplémentaire que ces anciennes détenues sont des femmes. Un retour à la société qui s’apparente à un véritable parcours de combattantes.

Catherine a passé 10 ans en prison. Virginie, condamnée à un an, bénéficie d’un aménagement de peine à l’extérieur.

Durant huit mois, la caméra les accompagne dans leur combat pour préserver leur place de mère : tandis que l’une tente de renouer le lien avec ses grands enfants après une si longue séparation, l’autre a pour objectif de vivre à nouveau avec ses deux fillettes une fois libre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

/ presse

 

:: Un documentaire bouleversant sur la réinsertion. 
Métro

:: Lucie Cariès signe ici un documentaire intimiste auprès de ces deux femmes qui ont perdu, pendant leur incarcération, bien plus que la liberté.
Directmatin

:: La réalisatrice Lucie Cariès délivre un message d’espoir. Un regard pudique sur deux femmes dont l’instinct de mère n’a jamais faibli. 
Le nouvelObs

:: La réalisatrice Lucie Cariès a suivi deux femmes en fin de peine, qu’elle filme de dos, de biais, sans floutage, avec une empathie affichée et tout un tas de questions. 
Télérama

:: L’impact de l’enfermement est un sujet qui a été abondamment traité. Mais cette chronique touche par son ton juste et ses accents de sincérité.
La vie

:: Ce beau document expose avec pudeur et conviction les enjeux du don d’organes. 
Télé 2 semaines

:: Dans ce documentaire sensible, ces deux femmes décrivent leur long chemin vers la réinsertion. 
Pèlerin

:: Au fil des mois, devant la caméra de Lucie Cariès, elles relatent la perte de leur identité de mère, les difficultés qui jalonnent le retour à une vie de femme libre. (…) Assurément un remarquable documentaire.
Politis

:: Des témoignages intéressants et pudiques. 
TéléLoisirs

:: La réalisatrice a échappé au piège du pathos et livre un sujet prenant
Télé2semaines

 

/ générique 

Un film de Lucie Cariès

Produit par Marie Hélène Ranc

Montage Thierry Oden

Avec la participation de France 5

© Kuiv Productions – 2007

A CŒUR BATTANT

Michel, Nelly, Mireille, Franck, Marie, Denis, Isabelle… ils sont quelques uns parmi les 11.000 patients sur liste d’attente avec lesquels nous avons vécu une partie de l’aventure de la greffe. L’une en attente d’un rein, l’autre d’un cœur, un autre encore d’un foie ou d’un poumon. L’un greffé des mains. L’autre d’un visage.

Le film les accompagne dans leur combat contre la maladie. Un combat fait d’attente, d’espoirs et de désespoir. Un combat contre soi-même, aussi. Comment vivre la transplantation? Dans son corps? Dans sa tête.

Nous avons été captivés par l’aventure humaine et médicale d’Isabelle Dinoire, la première greffée du visage en 2006.
Cette histoire extraordinaire nous a donné envie d’entrer dans l’intimité de ces patients dont la survie n’est suspendue qu’à un  fil: celui d’un ou une inconnue qui, grâce à la générosité de ses proches, au dévouement et au talent des équipes médicales et à une organisation exigeante, permet, par sa mort, de faire don d’un organe, de faire le don de la vie.

La réussite de la greffe relève d’une épreuve qui suppose pour les uns de donner et pour les autres de recevoir dans un partage où la vie et la mort sont indissociables et où le corps s’accepte morcelé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

/ presse

:: Une plongée en apnée dans l’intimité d’hommes et de femmes qui interpellent chacun d’entre nous. Tout comme les patients et les praticiens, on est amené en son âme et conscience à réfléchir aux problèmes éthiques et philosophiques induits par une telle aventure humaine.
Télé 7 jours 

:: Un documentaire à la fois empathique et profond. 
TV Hebdo

:: Un beau document ponctué de témoignages forts.
Télé Loisirs

:: Véritable ode à la vie, ces témoignages bouleversants sont enrichis d’une réflexion profonde sur les problématiques propres à la greffe. 
Télé Poche 

:: Des témoignages très forts émaillent ce documentaire tout en retenue. 
TV grandes chaînes

:: Ce beau document expose avec pudeur et conviction les enjeux du don d’organes.
Télé 2 semaines

:: La caméra suit avec pudeur Michel, Mireille. Marie, sans jamais cacher leurs découragements, leurs angoisses, leurs difficultés àaccepter cette partd’un autre, mort, quiles a rendus à la vie. 
Marianne

:: Dans ce documentaire vibrant d’espoir, rien n’est éludé, ni les images crues d’organes sortis de bocaux de transport, ni la banalité des salles d’attente où les proches guettent la sortie du bloc, ni les questions d’éthique.
Incroyable aventure humaine que la vie qui se partage, se transmet … 
Le monde Radio Télévision

:: Pas de réponses aux questions. Mais des leçons à tirer. Deux greffés médiatiques, Isabelle Dinoire et Denis Chatelier joignent leurs voix à ce concert de souffrance. C’est bouleversant.
L’Humanité

 

/ générique 

Un film écrit  par Noëlle Chatelet et Anne Andreu

Réalisé par Anne Andreu

Produit par Michel Rotman

Montage Yvan Gaillard

Avec la participation de France 2 et de Planète

© Kuiv Productions – 2007

Copyright © KUIV Productions