MAGHREB 39 – 45, UN DESTIN QUI BASCULE

Si les premiers mouvements indépendantistes sont apparus dès les années 30 en Algérie, en Tunisie et au Maroc, c’est la Seconde Guerre mondiale qui, en faisant de l’Afrique du Nord un enjeu essentiel, en termes territoriaux et humains, a intensifié l’aspiration à l’indépendance, aiguillonnée par les désordres, lenteurs et contradictions de la politique coloniale française. Le film explore cette période complexe en sollicitant spécialement le regard d’historiens venus de ces trois pays.

Mohamed Kenbib, historien

/ Générique

Réalisé par Bernard George

Écrit par Bernard George et Jean Noël Jeanneney

Avec la participation de France 5

 

LE PRESIDENT ET LE DICTATEUR

Le Président et le Dictateur : cela pourrait être une fable, faite de compromissions, d’égos, de ruses et de trahisons. Du premier au dernier jour de son quinquennat, au dessus de Nicolas Sarkozy a plané l’ombre de Mouammar Kadhafi, depuis l’intrigante proximité des débuts jusqu’à la lutte à mort finale, lourde de conséquences.

Nourri des témoignages des acteurs de cette histoire et d’images inédites, ce documentaire saisissant, souvent drôle, nous plonge au cœur d’une relation hors norme sous la 5ème République, de têtes à têtes surréalistes à Tripoli en visite extravagante à Paris, de négociations lucratives aux coulisses de la guerre. Il permet de comprendre, enfin, ce qui s’est vraiment joué entre le Président et le Dictateur.

LIBYA-FRANCE-DIPLOMACY

/ Générique

Réalisé par Antoine Vitkine

Ecrit par Antoine Vitkine

Avec la participation de France 3

1954, LA FIN D’UN MONDE

En 1954, la France  vit  des jours heureux, les années noires de la deuxième guerre mondiale sont derrière elle,  l’économie est en plein  essor et les salaires augmentent.

Loin de la France, aux confins de l’Empire colonial, une guerre se déroule dans la plus grande indifférence : la guerre d’Indochine qui brise le rêve colonial français, dans un monde en pleine ébullition. De la paix signée en Indochine, en juillet, au soulèvement armé en Algérie, en novembre, ce sont les 100 jours qui font craquer l’Empire français et annoncent, en cette

La victoire vietnamienne comme les prémisses de la guerre d’Algérie, en cette année 1954,  brandissent l’espérance  dans des sociétés que l’on commençait à appeler le « Tiers-monde ». Contre l’exploitation des faibles par les forts, le désir des idéaux de justice et de liberté, la promesse d’un monde meilleur se dessine.

Intertitre-1954

/ Générique

Réalisé par Ben Salama

Écrit par Benjamin Stora et Ben Salama

Avec la participation de France 5

L’HOMME DU DESTIN

Du refus de la défaite, le 17 juin 1940, au défilé de la victoire, dans un Paris en liesse le 26 août 1944, voici les quatre années qui virent un homme seul, obscur gradé à l’esprit rebelle, s’imposer en libérateur rassembleur de la nation.

Parti de rien, naufragé à Londres, De Gaulle bataille jour après jour pour que la France participe au combat et se retrouve à la table des vainqueurs.

Pendant ces quatre années, à Londres, puis à Alger, il mène un incessant combat vis-à-vis des alliés anglo-saxons : il lui faut guerroyer sans cesse pour être reconnu par Churchill et Roosevelt comme le chef de la France Libre. Jusqu’à la veille de la Libération, le Président américain en particulier ne cesse de traiter De Gaulle avec le plus profond mépris. Il le considère comme un apprenti dictateur et ne lui reconnaît aucune légitimité. Il finira pourtant par l’accueillir le 6 juillet 44 à Washington. Dans ce match de géants, de Gaulle a gagné. Six semaines plus tard, le 26 août, dans Paris libéré depuis la veille, c’est le sacre du rebelle. L’homme seul est devenu l’incarnation de tout un peuple.

De gaulle colorisé sans titre

/Générique

Réaliser par Patrick Rotman

Ecrit par Patrick Rotman avec la collaboration de Charlotte Rotman

Avec la participation de France 3

J’ATTENDRAI

Alors que la Seconde Guerre mondiale fait l’objet d’une exploration continuelle, aussi bien de la part des historiens que des médias, l’histoire des prisonniers de guerre reste singulièrement peu traité. Ils ont pourtant été près de deux millions à partager cette expérience de la captivité, entre 1940 et 1945. Ces hommes furent, à leur corps défendant, le symbole d’une défaite honteuse, d’une France humiliée, mais cela suffit-il à expliquer leur disparition de la mémoire collective ?

Pour répondre à cette question, Jérôme Lambert et Philippe Picard ont recueilli le témoignage d’anciens prisonniers de guerre et celui de leurs enfants. Ils ont aussi créé un personnage de fiction : Yvonne Blanchard. Elle incarne, à elle seule, toutes les femmes de prisonniers.

En mêlant témoignages et images d’archives, les auteurs ont voulu montrer combien l’enjeu des prisonniers de guerre fut central dans la politique mené par la France de Vichy. Ce film dévoile comment ces hommes, objet de toute l’attention des Français et de leur gouvernement, héros magnifiés par la propagande se retrouvèrent à partir de 1945 des témoins gênants condamnés au silence…

DAA 789 L5

/ Générique

Réalisé par Philippe Picard et Jérôme Lambert

Écrit par Philipe Picard et Jérôme Lambert

En Coproduction avec l’ECPAD

Avec la participation de Planète +

/ Presse

Article dans Télérama

http://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/j-attendrai,73924391.php

A L’ELYSEE

A l’Elysée  montre  au plus haut niveau de la machine de l’Etat, le fonctionnement de la Présidence de la République.

Le film raconte la relation entre le chef de l’Etat et le secrétaire général de l’Elysée, sa manière de travailler avec ses principaux collaborateurs.  Il décortique également la façon dont le Président de la République « partage » son pouvoir avec le Premier ministre.

On assiste aux principales réunions qui scandent le travail élyséen : Les réunions du matin où s’organise l’agenda du Président, les réunions avec les proches conseillers pour préparer les sommets internationaux, la réunion hebdomadaire qui prépare le conseil des Ministres.

A l’Elysée « met en scène » les principaux acteurs, les femmes et les hommes qui comptent dans le dispositif élyséen, ces « hommes de l’ombre » qu’on ne voit jamais, et qui « servent » le Président.

A l’Elysée est un documentaire sur la machine élyséenne qui s’attache à comprendre comment fonctionne cette usine de pouvoir où travaillent presque 1000 personnes.

 

 

a_lelysee2

/ générique

Réalisé par Patrick Rotman

Ecrit par Pierre Favier et Patrick Rotman

En coproduction avec Rezo Productions

Avec la participation de Canal +

 

/ presse

-Article dans L’Express

http://www.lexpress.fr/actualite/medias/canal-va-diffuser-un-documentaire-sur-l-elysee_1269876.html

-Article dans Premiere

http://www.programme-tv.net/news/tv/41685-canalplus-documentaire-coulisses-elysee/

-Article dans TéléLoisirs

http://www.programme-tv.net/news/tv/41685-canalplus-documentaire-coulisses-elysee/

-Article sur www.jeanmarcmorandini.com

http://www.jeanmarcmorandini.com/article-307854-canal-diffusera-le-21-aout-un-documentaire-sur-les-coulisses-de-l-elysee.html

 

OPERATION SERVAL, QUAND L’ARMEE FILME LA GUERRE.

On a dit de l’opération Serval au Mali qu’il s’agissait d’une guerre sans images. Pourtant dès le premier jour de l’intervention, le 11 janvier 2013, l’armée française a tout filmé ou presque. Ces images jusqu’à présent inédites, tournées par des cameramen militaires, lèvent le voile sur une opération éclair. Une guerre à huis clos, menée d’abord par l’aviation et les très discrètes Forces Spéciales. Ce reportage les montre en action, et ce dès les premières heures du conflit. Après la reconquête des villes, les Français et leurs alliés ont dû aller débusquer des djihadistes très déterminés, sur leur terrain. Là encore, les caméras de l’armée étaient là, filmant les accrochages violents avec un ennemi embusqué et découvrant avec les soldats l’invraisemblable amoncellement de matériel militaire que les djihadistes avaient dissimulé dans le désert malien. Une plongée exceptionnelle au cœur d’une opération militaire hors norme.

Operation SERVAL au Mali

© ECPAD – Adjudant Arnaud

/ Générique

Écrit par Martin Blanchard et Jean-Christophe Notin

Réalisé par Martin Blanchard

Produit par Michel Rotman et Marie-Hélène Ranc

Co-produit avec l’ECPAD

Avec la participation de France 2

©kuiv production 2013 – ECPAD 2013

 

 

LES FAUVES

Les Fauves raconte quinze années d’affrontements entre Nicolas Sarkozy et Dominique De Villepin, de la campagne Présidentielle de 1995 à aujourd’hui. Grâce aux témoignages de François Baroin, Jean-François Copé, Jean-Pierre Raffarin, Patrick Devedjian et bien d’autres acteurs, Les Fauves retracent à la manière d’un thriller avec des images étonnantes l’histoire de la droite.

Dans cet affrontement qui ne semble pouvoir s’achever que par la défaite totale, la mort politique, de l’un ou l’autre, la passion, l’irrationnel, l’emportent sur les autres considérants. « Ils se sont rendus fous. C’est effrayant à voir » constate Jean-François Copé.

Les Fauves retrace les coulisses de ce bras de fer entre deux fortes personnalités, éclaire une part de notre histoire récente, insiste sur la dimension passionnelle du combat politique.

 

les_fauves2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

/ presse

-Article dans LePoint.fr

http://www.lepoint.fr/culture/les-fauves-ou-quinze-ans-de-rivalite-sarkozy-villepin-retracees-23-09-2011-1376565_3.php

-Article dans l’Express.fr

http://www.lexpress.fr/culture/tele/avez-vous-vu-les-fauves_1033543.html

-Synopsis sur Franceculture.fr 

http://www.franceculture.fr/oeuvre-les-fauves-de-patrick-rotman

-Article dans Télérame.fr

http://television.telerama.fr/television/un-docu-de-patrick-rotman-sur-la-relation-sarkozy-villepin-retarde-par-france-televisions,68312.php

 

/ générique

Écrit et réalisé par Patrick Rotman avec la participation de Michaël Darmon

Documentaliste Marie-Hélène Barbéris

Montage Yvan Gaillard

Image Olivier Raffet, Nicolas Eprendre et Emmanuelle Collinot

Son Joël Flescher, Franck Hirsch et Olivier de Nesle

Infographisme Gaël Baillau

Produit par Michel Rotman

Infographisme Gaël Baillau

Avec la participation de France Télévisions, Public Sénat et de la RTS.

© Kuiv Productions 2010

LIONEL RACONTE JOSPIN

Lionel Jospin raconte sa part de vérité.
De son enfance à Meudon pendant la guerre jusqu’à son échec à l’élection présidentielle de 2002, il retrace un demi-siècle de son parcours personnel et politique, partie prenante d’une aventure collective, celle de la gauche depuis les années cinquante.
Sur son engagement trotskyste, Mitterrand, Chirac, Matignon, Lionel Jospin apporte des révélations qui éclairent les coulisses de l’Histoire.

Cette « autobiographie filmée » est illustrée par de nombreuses archives filmées.

 

jospin-2

 

 

/ générique 

Un documentaire écrit et réalisé par Patrick Rotman

Avec le concours de Pierre Favier

Produit par Michel Rotman

Une coproduction Kuiv et INA

Avec la participation de France Télévision de Planète, et le soutien du CNC.

© Kuiv Productions 2009

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MARCEL CERDAN, UNE LEGENDE FRANCAISE

Les grands champions sportifs ont en commun d’avoir un destin qui souvent les dépasse et donne à leur vie une portée allégorique. Marcel Cerdan n’y échappe pas. Brave gars venu d’Afrique du Nord, il devient champion de France au soir des années 30 et mènera tant bien que mal sa carrière au gré des vicissitudes de la guerre.

À la fin du conflit, sa conquête du titre mondial en fera le symbole d’une France émergeant des décombres, à laquelle il aura contribué à rendre toute sa dignité. Le film se veut l’histoire de cet homme et de ce champion, inscrite dans l’Histoire d’une époque.

 

Cerdan-2

 

 / presse

:: Revoilà Jean-Christophe Rosé… En forme plus que jamais. […] Alors, avec les talents d’observateur dont Cerdan faisait preuve pour trouver la faille chez son adversaire, Jean-Christophe Rosé déniche le crochet du gauche qui éclaire la grande histoire. Télérama

 

/ générique 

Un film écrit et réalisé par Jean-Christophe Rosé

Produit par Michel Rotman

Montage Fabienne Alvarez-Giro

Musique Richard Bois

Avec la participation de France 5, France 2, Planète, et le soutien du CNC, et de la Procirep-Angoa

© Kuiv Productions 2009

 

 

 

 

 

Copyright © KUIV Productions